Bétons nucléaires, génie civil & bâtiment sensible

La conception du génie civil, et son impact sur les plannings de réalisation des installations nucléaires, est de plus en plus importante. Les nouvelles normes de sûreté suscitent des questions sur l’évolution nécessaire des bétons et des méthodes de calcul, la gestion technique des ouvrages.

Le vieillissement des bétons et des structures ainsi que l’augmentation de la durée de vie des centrales font également partie des grands enjeux de demain. Il en résulte des évolutions fondamentales en termes de conception des ouvrages, des méthodes de fabrication et de réparation (mise en œuvre, ou ‘à mettre en œuvre’) des ouvrages, et d’ingénierie globale relative à l’exploitation du parc.

Les grands thèmes d’innovations du DAS N°4 sont les suivants :

  • Matériaux et méthodes de mise en œuvre : Nouveaux matériaux (propriétés, caractérisation) – Matériels et équipements innovants
  • Comportement en milieu hostile (vieillissement, corrosion, durée de vie) : Matériaux -Structures
  • Simulation des bétons nucléaires, et des structures : codes de calcul
  • Contrôle des bétons par les techniques CND : procédés et mise en oeuvre in situ
  • Démantèlement, assainissement, recyclage des bétons
  • Ingénierie de Génie civil (nouvelles constructions, et sites existants) – Codes & Normes – Gestion technique globale du parc « Bâtiment sensible » – Protocoles ‘Tel que construit’ (TQC)